Direct
THE BALANCE
ABDULLAH IBRAHIM

À l’antenne

Activer le filtre par date

Deli Express
Gillian Margot & Geoffrey Keezer passent à table !
mardi 26 février 2019

                                               

 

On n’a pas tous les jours l’honneur de recevoir le dernier pianiste d’Art Blakey.

A seulement 18 ans, Geoffrey Keezer a été l’une des dernières recrues des Jazz Messengers.

Depuis, il s’est illustré avec tout un tas de pointures, de Wayne Shorter à Joshua Redman. Son nouvel album, « On My Way To You », associe son trio à Gillian Margot, une chanteuse canadienne qui (...)

Les Matins Jazz
Roy "Little Jazz" Eldridge, en toute gourmandise
mardi 26 février 2019

Robert Mitchum, Roy Eldridge, les secrets du "Black Paris" dans le JDD et le jazz qui devient jazz avec les Harlem Hell Fighters

Mais aussi le nouvel album du groupe Awake, le concert de Jacques Schwarz-Bart au New Morning et même un nouveau morceau de George Benson en avant-première…

La voix de Juliette Binoche et celle de Bruce Weber…

C'est dans les (...)

Jazzlive
Phil Woods & his European Rythm Machine - Live in Paris 1968
lundi 25 février 2019

Phil Woods & his European Rythm Machine - Live in Paris 1968


 

Tout comme Sony Stitt et Cannonball Adderley on le présentait comme le nouveau Charlie Parker. Et pourtant, Phil Woods, mettra de nombreuses années avant de se lancer en solo. Après avoir rejoint les rangs des groupes de Dizzy Gillespie, Quincy Jones Thelonious Monk et autre Benny Goodman, il (...)

Les lundis du Duc
Robert Mitchum, la Nuit du Chanteur...
lundi 25 février 2019

Robert Mitchum, La Nuit du chanteur...

 

Love sur la main droite, Hate sur la main gauche. Amour et haine, ambiguïté et duplicité. C'est dans la peau du démoniaque et faux pasteur de La Nuit du Chasseur, de Charles Laughton, que Robert Mitchum est devenu une légende du 7e art... On est  alors en 1955. Mitchum a déjà promené sa dégaine inimitable (...)

Coup de projecteur
Personne n'a peur des gens qui sourient
lundi 25 février 2019

La romancière Véronique Ovaldé a le sens du titre… Son nouveau roman, paru chez Flammarion, dresse une nouvelle fois le portrait d'une femme mystérieuse entourée de figures masculines vaguement inquiétantes. Mais ne nous fions pas aux apparences, elle est maîtresse dans l'art de brouiller les pistes.

  • Précédent
  • 1
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • 75
  • 76
  • 77
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • 135
  • Suivant