Direct
OUR SEA
OMER KLEIN

À l’antenne

Activer le filtre par date

Un Musée européen du Blues à Châtres-sur-Mississippi
vendredi 05 avril 2019

Aujourd'hui, on se souvient en musique et en voix, de ce vendredi il y a un an où l'on a appris coup sur coup la disparition de Jacques Higelin et de Cecil Taylor, on fête les fringants 80 ans de Francis Ford Coppola, l'ouverture d'un très riche Musée européen du Blues dans le Loir-et-Cher et le mariage du jazz et de la danse hip hop avec le bassiste Hubert Dupont.

(...)
Hugh Masekela et Nelson Mandela, une admiration réciproque
jeudi 04 avril 2019

  • Hugh Masekela et la lettre clandestine de Nelson Mandela
  • Comme tous les jeudis dans les Matins Jazz, le rendez-vous avec l'art et avec Jean-Christophe Castelain, le directeur du Journal des Arts.
  • Notre Concert du Jour, c'est celui de Mulatu Astatku à Banlieues Bleues, what else?
  • Caetano Veloso, l'évêque et l'imbécile, ou l'air d'une (bête) fable contemporaine…

 

C’était la veille (...)

Le nouvel album de Brad Mehldau en avant-première!
mercredi 03 avril 2019

Le nouvel album de Brad Mehldau en avant-première, une maire noire et homosexuelle à la tête de Chicago, le trompettiste Jeremy Pelt en solo, Fellini qui rêve de Picasso à la Cinémathèque Française, le saxophoniste Sylvain Rifflet qui joue la musique de rébellion ce soir à Banlieues Bleues, et Canal + qui nous offre une visite guidée de l'exposition Basquiat à la Fondation Luis-Vuitton, c'est le (...)

Dieu est une femme noire
mardi 02 avril 2019

A la découverte de la peintre afro-cubaine Harmonia Rosales, qui a peint Dieu en femme noire, du photographe sud-africain Guy Tillim, qui a arpenté les rues des grandes villes africaines, à la redécouverte de Ray Ventura et ses Collégiens, à lécoute de Rémi Panossian et Nicolas Gardel, ainsi que du nouvel album du pianiste Laurent Assoulen.

L'école de la scène avec Papanosh et Roy Nathanson
lundi 01 avril 2019

Au programme de ce lundi 1er avril : des écoliers à Banlieues Bleues, notre adieu à Agnès Varda, du jazz franco-britannique et des inédits de Duke Ellington en hommage à un monument de la chanson française