Direct
SEVEN STEPS TO HEAVEN
MILES DAVIS

À l’antenne

Activer le filtre par date

Abécédaire Michel Petrucciani : J
mardi 08 janvier 2019

J comme Jouet.

 

C'est Noël.
Les parents de Michel Petrucciani lui offrent un petit piano d'enfant, un piano-jouet. Le gamin n'apprécie pas, il trouve que le piano ne sonne pas comme ce qu'il a déjà entendu, à la télévision, notamment dans une fameuse émission avec Duke Ellington auquel il consacrera plus tard l'un de ses plus beaux disques. Le gamin réclame un marteau et il pulvérise son (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : I
mardi 08 janvier 2019

I comme Instrument

 

Michel Petrucciani n'a jamais eu le fétichisme de l'instrument. Dans une interview accordée à Denis Jeambar pour L'Express, il avouait même que le fait d'avoir joué un jour en Suisse sur le piano du célèbre Vladimir Horowitz ne l'avait pas tant bluffé que ça: "Le piano est vieux, il faudrait en changer", avait-il alors lâché... Il prenait toujours soin, en même temps, après chaque concert, de fermer (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : H
mardi 08 janvier 2019

H comme Harmonique

 

"Des virages harmoniques pas piqués des dièses". C'est en ces termes que le M. Jazz du Monde, Francis Marmande, a résumé un jour le style de Michel Petrucciani. Envolées harmoniques mais aussi mélodiques, le tout enveloppé dans une sensibilité impétueuse faisant soudainement jaillir, comme le note Noël Balen dans son Odyssée du Jazz, "un trait foudroyant" et une "vélocité tout en pointillés". Un autre spécialiste, (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : G
mardi 08 janvier 2019

G comme Grappelli 

 

Un autre vieux rêve après le duo avec Eddy Louiss... Du 15 au 17 juin 1995, c'est avec le mythique Stéphane Grappelli que Michel Petrucciani enregistre Flamingo, son plus grand succès avec plus de 100 000 albums vendus. Roy Haynes à la batterie et Georges Mraz à la contrebasse complètent le quartet sous le regard toujours affûté de Francis Dreyfus qui a eu l'idée (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : F
mardi 08 janvier 2019

F comme Femmes 

 

« Tiens, je te présente ma femme ! », balance-t-il un soir à Freddie Hubbard alors qu’il vient à peine d’aborder l’une de ses futures conquêtes. Irrésistible Michel Petrucciani, feu follet de romance malgré ses os calcinés et ses poumons fragiles. Il y eut ainsi Erlinda Montaño, l'Indienne Navarro rencontrée en Californie; Marie-Laure Roperch qui lui donnera un fils, Alexandre; Gilda Butta, la pianiste italienne et enfin Isabelle Mailé qui (...)