Direct
ED THE BULL
POVO

À l’antenne

Activer le filtre par date

Hommage à Agnès Varda
vendredi 29 mars 2019

TSFJAZZ se souvient d'Agnès Varda, dont nous avons appris la disparition ce matin avec tristesse.

Une des rares cinéastes féminines de la Nouvelle-Vague, on lui doit entre autres les chefs d’œuvre « Cléo de 5 à 7 », « Sans toit ni loi » ou encore « Les plages d’Agnès ». Photographe de formation, elle s'était engagée pour la cause féministe et avait soutenu le mouvement des droits civiques aux (...)

Dans le salon de Laurent Courthaliac
mardi 05 février 2019

Ce soir, dès 20h, TSFJAZZ enfile ses pantoufles et s’installe pour une soirée dans l’appartement de Laurent Courthaliac, à deux pas du Canal Saint-Martin, à l’endroit même où a été conçu le coffret "At Barloyd’s", sorti sur le label Jazz & People.

Pendant plusieurs semaines, la crème des pianistes parisiens a défilé dans son salon pour enregistrer neuf CD's en solos, sur un piano de concert Steinway déposé temporairement dans son (...)

Chicago Story : l'histoire de la comédie musicale mythique de Broadway
mercredi 30 janvier 2019

A l’occasion des représentations de l’adaptation française de Chicago au théâtre Mogador, découvrez mercredi 30 janvier à 20h l’histoire de la comédie musicale mythique de Broadway synonyme de jazz avec un big band au milieu de la scène, véritable personnage du Show.

On doit Chicago à trois génies, Bob Fosse pour les chorégraphies et la mise en scène, John Kander pour la musique et Fred Ebb pour les textes.

Chicago raconte l’histoire (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : Z
vendredi 11 janvier 2019

Z comme Zygomatiques

 

Les fameux muscles zygomatiques, ceux qui déclenchent le rire, ceux que les blagues parfois interdites aux moins de 18 ans, le sens de l'auto-dérision et l'humour légendaire de Michel Petrucciani mettaient à rude épreuve, surtout avec son accent méridional en bonus. "Soyons flamboyant, brûlons la chandelle par les deux bouts », aimait-il à dire... Pas sûr, d'ailleurs, que l'esprit soit toujours chagrin au cimetière du (...)

Abécédaire Michel Petrucciani : Y
vendredi 11 janvier 2019

Y comme Yeux grands ouverts

 

Quand Michel Petrucciani joue, observe son biographe, Benjamin Halay, "il regarde en l'air, les yeux grands ouverts, comme pour lire une partition dans le ciel". Ou alors comme une manière d'entrer en religion dans un degré total de concentration... "Regarde Coltrane, disait-il, si tu l'écoute en disque, tu imagine quelqu'un qui bouge énormément, alors qu'en fait, il a les yeux fermés, il fait (...)