Direct
LOVER COME BACK TO ME
MILDRED BAILEY

À l’antenne

Activer le filtre par date

Les frères Moutin sur la route du Mississippi
mercredi 15 mai 2019

 

Ce midi on célèbre le grand retour des frères François et Louis Moutin.

Le premier est contrebassiste, le second, batteur. Ensemble, ils co-dirigent le Moutin Factory Quintet et sortent vendredi l'album "Mythical River", enregistré après un périple de deux semaines le long de la Mississippi River.

Un nouveau répertoire puissant et habité qu'ils présentent en concert ce soir au Studio de l'Ermitage.

 

(...)
Eli Degibri descend dans la Soul Station...
lundi 13 mai 2019

 

A dix ans, Eli Degibri entend du jazz pour la première fois. Il s'agit d'un orchestre de Dixieland et sa vie ne sera jamais plus la même.

Dès lors, il va se plonger corps et âme dans cette musique : en apprenant son histoire, en écoutant en boucle durant l'adolescence Sonny Rollins, Sonny Stitt, Charlie Parker et Joe Henderson, et en devenant saxophoniste.

Passé (...)

Anthony Strong : Welcome to Strong FM !
vendredi 10 mai 2019

 

Fats Waller, Stevie Wonder, Charlie Chaplin ou Johnny Cash ! Anthony Strong aime tout et a choisi de piocher dans ses multiples influences pour bâtir le répertoire de son quatrième album, "Me and My Radio"... Une playlist idéale à laquelle il faut ajouter ses propres compositions, et même, pour la première fois, une chanson en français.

Le pianiste et chanteur britannique présente ce (...)

Loco Cello, fous de jazz et de classique !
lundi 06 mai 2019

 

 

Loco Cello dresse de nouvelles passerelles entre classique et jazz, en rassemblant des musiciens issus des deux mondes : le guitariste Samuel Strouk (initiateur du projet) et le violoncelliste François Salque pour la première catégorie, le guitariste Adrien Moignard et le contrebassiste Jérémie Arranger pour la seconde.

Pour applaudir ce quartet d'un genre nouveau, rendez-vous le 20 mai au Café de la Danse. (...)

Lionel Martin & Sangoma Everett : Forever "Afrique" !
vendredi 03 mai 2019

                                            

 

En décembre 1970, Count Basie, l’un des parrains, et même l’un des patriarches du swing, entre en studio pour graver un album totalement à part dans sa discographie.

« Afrique », c’est son titre, en constitue pourtant l’un des sommets : son orchestre y reprend des titres de plusieurs électrons libres du jazz, Albert Ayler et Pharoah Sanders -en tête...Un projet pour lequel les arrangements (...)