Direct
BLUESETTE
BOBBY ENRIQUEZ

Figure d'artiste à la Petite Galerie du Louvre

La Petite Galerie du Louvre, à Paris, propose pour sa 5e saison de revisiter le statut des artistes et la manière avec laquelle cette figure de l’artiste s’est dissociée au fil du temps de celle de l’artisan. L’exposition s’intitule Figure d’artisteDéjà, du temps des Grecs et des Romains, certains professionnels ont tenté de sortir de l’anonymat dans lequel les confinait l’exercice de leur métier en atelier, grâce à un savoir-faire technique traditionnel laissant peu de place à la création individuelle.

C’est évidemment à la Renaissance que les architectes, sculpteurs et peintres vont chercher à s’émanciper de leur statut d’artisan, au diapason d’une culture humaniste qui valorise aussi le genre de l’autoportrait. L’exposition montre aussi, au passage, comment des auteurs, des écrivains, ont accentué cette tendance en commentant certains autoportraits. Autre étape majeure, l’Académie, puis le Salon à partir des 17e et 18e siècle. 

C’est d'ailleurs dans cette salle de l’exposition qu’on croise une vieille connaissance, le fameux Portrait de Madeleine ou Portrait d’une femme noire de Marie-Guillemine Benoit dont on avait beaucoup parlé au printemps lorsque le musée d’Orsay avait consacré le modèle noir en peinture. Figure de modèle, figure d’artiste. La Boucle est bouclée. L'exposition est à voir jusqu'au 29 juin.

Partager l'article