Archive pour août, 2010

Alain Corneau, son rire, nos larmes…

Lundi, août 30th, 2010

Les soldats U.S., les films de Cassavetes et de Jerry Lewis, le jazz… A Orléans, à la fin des années 50, un jeune fils de vétérinaire devient fou d’Amérique…  Il veut devenir batteur, il rencontre Albert Ayler, et même lorsqu’il bifurque vers l’Idhec, la célèbre école de cinéma, pour devenir réalisateur, Alain Corneau rêve encore [...]

En attendant Babylone

Dimanche, août 29th, 2010

La Nouvelle-Orléans a ses chaleurs, elle va accoucher de quelque chose qui pourrait bien la submerger… En attendant, elle transpire, s’agite, s’excite comme l’antique Babylone, cité du pêché et de la démesure qui donne son nom à un char de parade lors d’un défilé de mardi-gras… » Nous aimons un lieu qui ne peut être sauvé [...]

Oncle Boonmee

Mercredi, août 25th, 2010

Sentant bientôt sa fin venir, un apiculteur sous dialyse affronte ses fantômes lors d’un voyage en pleine jungle… Son fils mort lui réapparait sous les traits d’un gorille aux yeux rouges… D’autres créatures pourvues des mêmes yeux rouges se laissent entrapercevoir, ainsi qu’un buffle qui parvient à rompre la corde qui l’attache à un arbre… [...]

La carte et le territoire

Lundi, août 23rd, 2010

On referme le roman, et on se dit à la fois qu’on a passé un moment extra, comme le chantait Léo Ferré, mais qu’on sera encore bien en peine d’expliquer, cette année encore, pourquoi tant de buzz autour de Michel Houellebecq… Qu’a-t-il A PRIORI  de si exceptionnel, ce romancier dont le style ne génère EN [...]

Le siècle des nuages

Jeudi, août 19th, 2010

C’est un récit vu du ciel et en même temps très terre-à-terre, un télescopage magistral entre l’épique et l’intime, un roman-monde mais aussi une chronique somme toute bien française, et cela dans le plus joli sens du terme. Avec Le siècle des nuages, Philippe Forest rend hommage à son père disparu, un ancien pilote qui [...]