Archive pour mars, 2008

A la mémoire de Tommy Udo

Mercredi, mars 26th, 2008

Dans n’ importe quelle série B. américaine, Tommy Udo aurait certainement été un colosse patibulaire, grande gueule bête et méchante, sans un poil de mystère, trop buffle pour taquiner l’envergure… Seulement voilà, sur le plateau du Carrefour de la Mort, en 1947, devant la caméra de Henry Hathaway, Tommy Udo a les traits de Richard [...]

4 avril 68…

Lundi, mars 24th, 2008

Et si I Have a Dream était avant toute chose un grand standard de la soul ? C’est le journaliste et spécialiste de la Great Black Music américaine Stéphane Koechlin qui osait cette hypothèse, tout à l’heure, lorsque je l’ai rencontré pour évoquer l’ébranlement musical suscité par l’assassinat de Martin Luther King, il y a [...]

San Quentin Jazz Band

Vendredi, mars 21st, 2008

C’est du jazz carcéral, de l’ improvisation dans le néant, des notes perdues, évanouies… Dés les premières pages de San Quentin Jazz Band, on sait qu’ on va être en manque de son. Car de cet orchestre là, malheureusement, il n’est rien resté. Aucune transcription. Pas un seul enregistrement. Rien de transmissible. Pierre Briançon a [...]

A Bord du Darjeeling Limited

Vendredi, mars 14th, 2008

On est un peu embêté pour écrire sur « A Bord du Darjeeling Limited ». La projection de presse remonte déjà à plusieurs semaines, et force est de reconnaître que peu de choses se sont imprimées dans mon cortex. Il était question, semble-t-il, d’un voyage familial en Inde… Trois frères, plutôt distants entre eux, embarquent avec une [...]

La Chanson de Charles Quint

Dimanche, mars 9th, 2008

Dans « La Chanson de Charles Quint », Erik Orsenna emprunte plusieurs chemins de traverse pour évoquer la perte de l’ être aimé. Il y est d’abord question de fraternité: il était une fois deux frères: l’un qui cultivait l’amour unique; l’autre, l’amour morcelé. Le frère à l’amour morcelé, c’est Orsenna. Insatiable en tout, il ne s’accroche [...]

Julia

Lundi, mars 3rd, 2008

On aurait tant aimé flasher sur elle… Dix ans après « La vie rêvée des anges« , Erick Zonca a voulu faire un film américain à 100%, mais il manque malheureusement le coche avec « Julia« . Malgré la performance de l’actrice principale, Tilda Swinton, et malgré le haut patronage de John Cassavetes, dont Zonca s’est inspiré à plus [...]