Archive pour le catégorie 'Non classé'

Joueurs, Mao II, Les Noms

Lundi, novembre 19th, 2018

Marathon Man a encore frappé. Après les 11 heures de représentation de 2666, c’est avec l’écrivain américain Don DeLillo que Julien Gosselin prend tout son temps: trois romans à la chaîne, Joueurs (1977), Mao II (1991) et Les Noms (1982). Durée: 10h, mais s’il faut faire court, alors admettons que le marathon vaut surtout par [...]

Robespierre, l’homme qui nous divise le plus

Vendredi, novembre 16th, 2018

« Fuyez la manie ancienne des gouvernements de vouloir trop gouverner, laissez aux individus, aux familles, le droit de faire ce qui ne nuit point à autrui. En un mot, rendez à la liberté individuelle tout ce qui n’appartient pas naturellement à l’autorité publique »… Mais qui peut bien signer une telle philippique? Alexis de Tocqueville? Adam [...]

Après la répétition

Lundi, novembre 12th, 2018

Et si le syndrome de l’usure corrodait ceux qui semblaient le moins lui donner prise ? Distanciation, dépouillement, improvisation… Orfèvres en la matière, les Flamands du collectif tg STAN ne ressortent pas tout à fait indemnes du centenaire de la naissance d’Ingmar Bergman décliné à travers trois spectacles depuis septembre au Théâtre de la Bastille. [...]

High Life

Vendredi, novembre 9th, 2018

Elle nous fait son 2001, Odyssée de l’Espace, mais n’est pas Kubrick qui veut. S’efforçant de faire rimer métaphysique et galactique, Claire Denis envoie en mission des condamnés à mort ayant échangé leur trépas terrestre contre des expérimentations pas moins hasardeuses : se prêter aux sollicitations d’une « chamane du sperme » (c’est du moins ainsi que [...]

Heureux comme Lazzaro

Lundi, novembre 5th, 2018

Étrangement auréolé par un Grand Prix du Jury cannois, le précédent film d’Alice Rohrwacher, Les Merveilles, s’enlisait dans une rusticité aussi déroutante qu’exténuante. Heureux comme Lazzaro renoue avec le genre « fable insolite » que cette jeune cinéaste italienne affectionne, mais avec moins d’âpreté et, surtout, une vraie capacité cette fois-ci à toucher un public plus large. Le récit [...]

Roy Hargrove, l’ange destroy…

Samedi, novembre 3rd, 2018

Un ange noir, sur scène… Doté d’une élégance destroy qui nous le rendait tellement attachant et tellement essentiel, Roy Hargrove s’est éteint à seulement 49 ans, à New-York, des suites d’un arrêt cardiaque, et au terme d’une décennie où nous le savions l’objet d’addictions et de pépins de santé en tout genre. Cet ex-jeune lion [...]

Ça raconte Sarah

Mercredi, octobre 31st, 2018

Ça raconte une tornade, des yeux couleur absinthe et des bains de magnolias. Le premier roman de Pauline Delabroy-Allard file à la vitesse de la fièvre pour évoquer la passion entre deux femmes: la narratrice, gentillette prof de lycée qui ne fait pas de vagues, y compris lorsque le père de sa fille l’abandonne, et [...]

Frère d’âme

Dimanche, octobre 28th, 2018

Les tranchées, on commence à saturer. Surfant à son tour sur le centenaire de la boucherie 14-18, David Diop trouve en même temps un angle d’attaque original. Dans un déluge de feu, émerge Alfa, tirailleur sénégalais qui s’en veut de ne pas avoir abrégé les souffrances de son frère d’armes (Un frère d’âme, surtout…) mortellement [...]

Cold War

Vendredi, octobre 26th, 2018

Le jazz a bon dos dans Cold War. Son réalisateur, le Polonais Pawel Pawlikowski, avait déjà fait le malin en citant John Coltrane dans le surestimé Ida. Les enluminures du récit et le glacial ennui qu’il dégageait se situaient pourtant aux antipodes de l’ébullition coltranienne. Prix de la mise en scène à Cannes, Cold War [...]

La Révolte

Mardi, octobre 23rd, 2018

Moyenâgeux. Elle déteste ce mot et ce qu’il charrie de préjugés. Clara Dupont-Monod n’a de cesse de le marteler, c’est notre époque soi-disant « moderne »  qui a poussé au plus haut le curseur de la barbarie, et certainement pas ce Moyen-Âge où l’on se lavait les mains avant d’aller à table et où le devoir d’hospitalité [...]