quel est ce titre ?
une

Sous les mélopées
de la musique gnaoua...

Alors que le Maroc est l'invité du Salon du Livre 2017 et que le festival Gnaoua & Musiques du Monde d’Essaouira fait escale au Bataclan, gros plan sur les rythmes marocains aux Lundis du Duc (c)Sife El Amine
LIRE LA SUITE

TSF en bref

Les Lundis du Duc

lundi 27 mars 2017

Jazz et musiques marocaines

Rythmes châabli ou andalous, gnawas ou judéo-arabes... Alors que le Maroc est l'invité cette année du Salon du Livre à Paris, c'est une myriade de cultures musicales croisées et bigarrées que nous allons tenter de cerner dans ce nouveau numéro des Lundis du Duc.

L'occasion de vérifier, avec notamment André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI et père de la ministre de la Culture Audrey Azoulay, à quel point il y a une école du jazz au Maroc... André Azoulay, que nous avons pu joindre au téléphone, a notamment contribué à l'éclosion de plusieurs festivals à Essaouira, l'ancienne Mogador des flots atlantiques, dont il est originaire...

Et notamment le festival Gnaoua et Musiques du Monde qui fête son 20e anniversaire et dont nous avons également à nos côtés le co-directeur artistique et batteur Karim Ziad, alors que ce festival est actuellement en tournée avec une grande soirée ce lundi 27 mars au Bataclan, à Paris.

Trois autres invités, également...

-Le percussionniste Khalid Kouhen, né à Fès en 1957, établi en
France. Il s'est notamment illustré auprès de Archie Shepp, Chico
Freeman et Glenn Ferris.

-Véronique Mortaigne, ancienne plume musicale du Monde, auteur de "Musiques du Maghreb".

-Yoram Rosilio, jeune contrebassiste dont le père est né à Essaouira. Son travail est profondément imprégné par la rencontre avec les musiciens marocains.


par Sébastien Vidal & Laurent Sapir


par Sébastien Vidal & Laurent Sapir



Tous les lundis à 18h.


Dates
PUBLICITÉ

Podcast Jazzblog
Accueil | édito | Nous écrire | Contacts | Mentions Légales