« Comedy! » de et par Nasser Martin-Gousset / DANSE

Vite, dépêchez-vous si vous ne voulez pas attendre des mois avant de voir ce spectace du chorégraphe Nasser Martin-Gousset. « Comedy! (1ère partie) » se joue au Théâtre de la Ville jusqu’à la fin de la semaine, et il n’y aura pas de prolongations.

« Comedy! », c’est un hommage aux films de Blake Edwards. D’ailleurs, on y est, le spectacle commence dans une ambiance de « Panthère Rose », avec une histoire de gros diamant, de coffre-fort, et de cambrioleurs. Deuxième séquence : « The Party ». On boit du champagne et on danse… sur du jazz. On est très chic, et notre jazz est blanc : celui de Dave Brubeck, joué sur scène par le pianiste Pierre Christophe, le batteur Steve Argüelles, le saxophoniste Alban Darche et le contrebassisite Yoni Zelnik. Eux aussi sont chic, en smoking. Le jazz est swinguant et élégant à souhait (au sempiternel « Take Five », on préfère le contrepied de « Take Ten »), on danse sur « All The Things You Are », on se pâme sur les cordes de Henry Mancini, on s’agglutine, on s’accouple, on se défait, on est chic. On est beau. Légèrement décadent…

Ce « Comedy! », le chorégraphe Nasser Martin-Gousset le présente comme le premier opus d’un diptyque dont la partie la plus débridée sera… la suivante. Pourtant ici, place au loufoque et à la drôlerie, avec une pincée de mélancolie, qui va si bien aux longues dames en robe de soirée… Elle va bien, aussi, au chorégraphe, qui est également danseur dans la pièce et qui à lui seul, en résume l’ambiance : élégance, nonchalance, légèreté, intelligence.

Nasser Martin-Gousset paraît autant passionné de jazz que de cinéma, il a fait lui-même la sélection musicale, et lui a imaginé une chorégraphie ad-hoc, près de la musique et loin de la danse jazz, à proprement parler. Irrésistible comme le swing gagne les danseurs, irrésistible comme ce sourire aux lèvres que vous gardez du début jusqu’à la fin de cette représentation jubilatoire. On est heureux, à regarder « Comedy! », on est légèrement nostalgique aussi de cette ambiance de jet-set sixties, à mille lieues du bling bling d’aujourd’hui, là où tout n’était que luxe, swing et volupté.

Un conseil d’amie, je le répète, courez-y! De mon côté, je me charge de nous organiser un rendez-vous dans Jazzfan avec Nasser Martin-Gousset, histoire de partager sa discothèque et son goût du jazz…

« Comedy! », qui a été créé cet été au Festival Montpellier Danse, est à voir jusqu’au 18 octobre, à 20h30, au Théâtre de la Ville, à Paris, métro Châtelet.




2 réponses à “« Comedy! » de et par Nasser Martin-Gousset / DANSE”

  1. guillin alexandre dit :

    A la douce et magnifique Laure Albernhe,votre si belle voix introduisant et cloturant les respirations musicales de cette radio est un réel moment de délice,un flot de douceur si rare sur les ondes…Une voix laissant imaginer une femme sublime derrière le micro,fait étayé par la divine photo du blog…en ajoutant seulement qu une femme aimant le jazz ne peut etrre qu une femme délicieuse et pleine d interet…Je vais tout de meme arreter là les compliments en vous souhaitant une belle année et plein de bonnes choses douce Laure…..

  2. Laure dit :

    Trop bien cet article merci beaucoup

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.